Sélectionner une page
Produits naturels pour prendre soin de soi

Produits naturels pour prendre soin de soi

Afin de pouvoir faire face aux produits de cosmétiques agressifs pour l’épiderme, nous pouvons nous tourner vers une alternative plus douce pour notre peau : les produits naturels. La nature regorge de produits aux nombreuses vertus auxquels nous devrions nous intéresser davantage. Voici, pour vous, quelques exemples de produits naturels qui peuvent s’utiliser en substitut des produits industriels.

Se brosser les dents avec des produits naturels.

Pour retrouver ce produit sur Amazon,cliquez sur l’image!

Les dentifrices disponibles en grande surface contiennent énormément de colorants, d’ arômes artificiels et de conservateurs. Autant de composantes chimiques et de substances indésirables qui ne sont pas contenues dans des dentifrices que l’on fait soi même ou tout simplement dans les dentifrices bio. Personnellement, pour prendre soin de manière douce de ma dentition j’utilise de la poudre de siwak (écorce de noyer) ce qui s’avère être très efficace et pas du tout abrasif pour mon émail dentaire. Cette écorce contient de nombreuses vertus notamment la lutte contre les caries, contre le tartre, de plus elle favorise la blancheur des dents. Il existe également des dentifrices à base de siwak qui sont très pratiques. D’autres produits naturels peuvent s’utiliser en complément du dentifrice et en substitut du bain de bouche. Un exemple : l’oïl pulling à l’huile de coco qui se trouve réellement efficace et naturel.

Le shampoing solide.

Pour retrouver ce produit sur Amazon,cliquez sur l’image!

Le shampoing solide s’est popularisé ces dernières années notamment grâce aux nombreux bienfaits qu’il possède(à condition d’être bio bien sûr !). C’est une bonne initiative à la fois économique et écologique, il est aussi efficace qu’un shampoing liquide et s’adapte à plusieurs types de cheveux. Contrairement au shampoing liquide qui est disposé dans un flacon, le shampoing solide est tout simplement un shampoing qui se présente sous forme de galet ou de cannelé dur qui a l’apparence d’un bloc de savon. Il n’agresse pas le cheveu avec des substances nocives et sa formule se compose d’agents moussants d’origine végétale et d’huiles essentielles. Autre fait non négligeable les shampoings solides s’emportent partout. Idéals pour les voyageurs, ils sont petits et légers. De plus, du fait de leur solidité: aucun risque de déversement ,encore un bon argument pour passer au bio !

Le déodorant naturel.

Pour retrouver ce produit sur Amazon,cliquez sur l’image!

Tout au long de cette décennie, notre société a souvent mis en cause le déodorant pour sa dangerosité. En effet nous l’accusons de favoriser le développement de cancer du sein et d’autres maladies. La pierre d’alun, totalement inoffensive reste pour moi incontournable en matière d’efficacité. Elle est une excellente alternative aux produits traditionnels et possède des vertus déodorantes naturelles qui s’allient à une protection longue durée. Rien ne vaut les produits naturels !

Anorexie maladie insidieuse générée par notre société

Anorexie maladie insidieuse générée par notre société

Elle arrive, elle est discrète, à pas de loup, elle se fraie un chemin dans notre esprit. L’anorexie prend ses débuts sans que l’on s’en aperçoive, insidieuse, perverse, cette maladie contrôle peu à peu notre esprit, notre vie.

Anorexie, maladie insidieuse

Cela peut débuter pour diverses raisons, généralement, il s’agit d’un cumul de plusieurs expériences vécues. Mais nous allons retenir celle de vouloir s’intégrer à cette société, celle de vouloir être accepté, de correspondre à ce que notre environnement décrit comme beau.

A l’heure des réseaux sociaux, de la communication virtuelle, à l’heure de l’individualisme, il nous est renvoyé une image de la beauté féminine comme étant mince, ayant une poitrine et un “derrière opulent”.

Adolescence, terreau fertile de l’anorexie

Lors de l’adolescence, notre corps change, évolue: les boutons, la peau grasse, les poils, la poitrine . En effet, cela est à l’opposé de ce que la société dépeindrait de beauté féminine. C’est aussi la période où l’on commence à vouloir plaire, à découvrir l’autre, où les sentiments, les sensations sont exacerbés. Comment faire pour plaire? Comment faire lorsque l’on prend du poids alors, que la minceur fait partie des dictats de la mode?

En tant que parent, il est important de faire comprendre à son enfant, que ces transformations sont normales, sont même un passage obligatoire à la transition enfant/adulte. Qu’il s’agit d’une étape, et que tout le monde traverse ce même moment.

Les autres, un poids sur la vision de soi

Pour mon cas, tout est arrivé à cause d’une photo. Me sentant depuis longtemps comme étant exclue par les élèves populaires de l’école, comme le canard boiteux mais en même temps rebelle et grande gueule, je me suis toujours défendue en me disant qu’ils étaient bêtes, méchants. Oui, je me suis toujours dit ça, qu’ils ne comprenaient pas. Jusqu’à cette photo de moi en maillot de bain. Anorexie, maladie insidieuse.

Là, le choc! Le dégoût , ils avaient raison: j’étais une grosse vache.

Une volonté de fer d’acceptation, régime: le début de l’enfer

Étant donné que je ne suis plus toute jeune 😉, à ce moment là, nous entendions très peu parler d’anorexie, voir pas du tout. Donc, une envie de maigrir, une recherche de la perfection, vouloir correspondre à ces “beautés” de podium, à ces figures féminines. Comment faire pour y arriver? Le sport, bien entendu. Le début d’un long combat.

15 ans, j’avais environ 15 ans, une volonté de fer. A mesure de 2 fois par semaine, j’allais courir. Au commencement, 20 minutes suffisait. Très vite, je dirai même: une semaine plus tard, il m’en fallait plus, plus de résultats, plus de kilos en moins sur la balance. Je passe donc de 20 minutes à 35 puis, 1h de tennis. Les kilos s’envolent, ça marche. Waouh, je vais avoir ma revanche sur toutes ces langues qui m’ont blessée. Vite, vite, une course contre la montre, devenir légère, légère, me transformer. Je ne m’arrête plus, je cours tous les jours, je fais du sport en cachette dans le garage insonorisé, je passe à 3, voir 4 heures de sport par jour.

Plus assez de force pour le sport, transgression sur la nourriture

Mais à force de sport, à force de muscles, cette méchante balance remonte, le poids remonte. Ce n’est pas possible, catastrophe! Il me faut autre chose, il faut que cela diminue, que ça ne s’arrête plus. Il faut une autre solution, je suis forte, tellement forte; mon esprit dirige mon corps. Ce but doit être atteint, changer mon alimentation. Ne prendre que des légumes, exit le pain, féculents, gâteaux, sauces. Le rythme est effréné.

Contrôle de son appétit: l’extase. L’anorexie maladie insidieuse, son pouvoir sur nous.

A ce moment là, j’étais persuadée d’être tellement forte, mon esprit contrôlait mon appétit. En effet, j’étais persuadée de ne pas avoir faim. Aussi légère qu’une plume. Je me trouvais plus forte que tout le monde. Droguée de cette balance, obsédée par cette perte de poids. Ne plus boire, ne manger qu’un bol de céréales, faire des expériences sur mon corps, combien de kilos peut-on perdre en un jour? La chute vertigineuse, ce n’est plus un régime, l’anorexie régit notre existence. Il n’y a plus qu’elle, elle et la balance. Lorsque ce stade est atteint, il est très difficile de raisonner la personne atteinte d’anorexie. Il faut essayer de lui faire comprendre sans l’accuser, lui faire comprendre que cela n’est pas “normal”. En outre: que le poids n’est pas un critère d’amour. En somme, il faut lui faire comprendre qu’elle est en train de se détruire à petit feu.

Parvenir à mettre des mots sur ces maux, une grande aide pour trouver la solution

Bien évidemment, si au commencement, personne ne se doutait (moi y compris) que j’étais malade, une transformation physique aussi rapide a tiré la sonnette d’alarme. Mon entourage a tout fait pour me faire réaliser qu’il fallait que j’arrête vite.

“Tu ne manges pas assez, tu es trop maigre, tu dois manger”

Ces phrases ne font que renforcer le pouvoir de la maladie. Je me disais: mais ils ne comprennent pas? Je n’ai pas faim, mais de quoi ils se mêlent? Suite à cette perte de poids importante, un rdv a été pris chez une psychologue. Autant dire que si l’anorexie est arrivée doucement, le déclic pour en sortir a été très rapide. Je lui ai parlé de choses qui sans m’en douter étaient tout simplement trop lourdes à supporter. Suite à cette séance, j’ai compris que j’étais en train de me tuer à petit feu. J’ai compris que la vie était ainsi, les gens étaient ainsi. Mourir pour eux, c’était oublier mon entourage qui m’aimait. Mourir, ou ne plus vouloir vivre par amour, ne me ferait pas être aimée plus.

La vie est un cadeau que nous possédons tous.

Personne ne sait pourquoi nous sommes là; mais puisque nous sommes tous là pour une durée limitée, alors, vivre à fond, vivre tout court.

L’anorexie maladie insidieuse : éviter les pièges

Une fois le déclic qui a été: prise de conscience d’être malade, des dangers, prise de conscience que notre corps ne correspondra jamais à notre perfection imaginée, une fois que nous intégrons que nous sommes malades, ce qu’il faut surtout: ne pas sous estimer la maladie!

Avec l’anorexie, notre estomac se rétrécit, nous ne savons plus manger, c’est là le tournant des choses! Ne pas lâcher un animal apprivoisé en plein milieu sauvage. Pour être plus claire: je ne savais plus mangé, ce qu’il aurait fallu était: un suivi par un nutritionniste en même temps que psychologique.

Aménorrhée pendant plusieurs mois, il a été nécessaire de faire un bilan gynécologique. Et là: Oh miracle: je peux manger et ne pas grossir! La sœur jumelle de l’anorexie attendait son tour, tapie dans l’ombre. Lâchée dans les méandres de la normalité, j’ai vite repris du poids. Mais je n’étais pas prête. Ce n’est pas parce que l’on mange que l’on est guéri.

Voyage en Israël : les incontournables.

Voyage en Israël : les incontournables.

De Tel-Aviv, la ville qui ne s’éteint jamais, à Jérusalem, ville spirituelle, en passant par le Néguev sans oublier la Mer Morte, Israël est Terre de richesse culturelle, archéologique et historique. Ce voyage en Israël vous laissera des souvenirs à vie !

Fêtards, amoureux de la nature, passionné d’histoire, de sport ou encore en quête de nouvelles aventures, ce pays a tout à offrir.

Le drapeau de l'Etat d'Israël

Voyage en Israël : les villes à visiter.

Niveau paysage vous ne serez pas déçus ! En commençant par le charme traditionnel de Jaffa où se mêlent différentes cultures , son port typique et ses restaurants où vous mangerez le meilleur poisson de méditerranée. Comment oublier de parler de ces petites expositions d’arts au sein des hangars de Jaffa, amoureux des arts je vous invite à y faire un tour.

Tel-Aviv : ville active de jour comme de nuit.

Par ailleurs, il existe de nombreuses galeries d’arts à Tel-Aviv. Cette ville réputée pour que la vie soit active de jour comme de nuit. Considérée comme le poumon économique du pays, vous y trouverez toutes les opportunités possibles d’affaire. À tout ceux qui aiment faire la fête, de nombreux rooftop vous offriront des soirées inoubliables avec une vue imprenable. Mais Tel-Aviv ne se résume pas qu’à faire la fête. Pour toutes les âmes gastronomiques, cette ville regorge de bonnes tables où vous y dégusterez des plats typiques tels que la Shakshuka ou du Houmous, mais aussi des plats méditerranéens. Un incontournable de Tel-Aviv reste le Shuk Hacarmel qui grâce à ses couleurs vous réchauffe le cœur.

Jérusalem : berceau de la religion.

Un voyage en Israël sans passer par Jérusalem ne serait pas possible. Berceau de la religion dans le monde, vous y ressentirez une ambiance spirituelle et historique. Les fortifications de la vieille ville vous laisseront sans voix tant elles sont impressionnantes. Que dire de ce que l’on ressent en visitant le mur des Lamentations. Seule ville au monde où vous pourrez y acheter une statue à l’effigie de Jésus vendue par des un musulman et payée avec un billet à l’effigie du Maimonide. En passant par Jérusalem, il ne faut pas oublier de faire un tour par Bnei Brak, ce quartier typique de la vie ultra-orthodoxe qui vous dépaysera. Après avoir arpenter la ville de long en large, un moment détente aux portes de la Mer Morte s’impose

La Mer Morte : les bienfaits du sel.

En effet, la Mer Morte est reconnue pour ses bienfaits apaisants et thérapeutiques. Si vous souffrez d’irritations de la peau, un bain dans la Mer Morte sera d’une efficacité inexplicable. Quoi de mieux que de se prélasser dans une eau atypique avec vue sur un paysage grandiose !

La Mer Morte et ses amas de sel

Ein Gedi : une expérience unique.

D’autre part, pour tous ceux qui souhaitent vivre une expérience unique, je vous conseille de faire un petit tour par le Kibboutz Ein Gedi. Situé sur la rive occidentale de la Mer Morte, vous pourrez y découvrir une autre façon de vivre en communauté. Dépaysement garantit. Ce road trip dans le désert vous conduira sur le site de Massada, constitué de plusieurs palais et fortifications antiques logés sur un socle de granit. La vue est à couper le souffle !

Eilat : l’art du farniente.

Pour finir si vous voyager pour vous détendre au bord de la piscine, bronzer au soleil alors vous devez vous rendre à Eilat. Dernière ville au sud d’Israël elle est la station balnéaire idéale pour vous reposer. Certains aimeront profiter des pools partys tandis que d’autre profiteront des nombreux spas.

Un des nombreux hôtels de la station balnéaire Eilat

Tout ceci n’est qu’un petit condensé de ce que l’on peut découvrir en Israël, pour en savoir plus et dénicher de bons plans je vous invite à aller faire un tour sur les articles connexes ou acheter un petit guide de voyage.

* Les meilleurs adresses à Tel-Aviv

* Réservez votre expérience au Kibboutz Ein Gedi

Les meilleures adresses de Tel-Aviv.

Les meilleures adresses de Tel-Aviv.

Voici quelques-unes de mes adresses préférées :

Vous arrivez à Tel-Aviv et n’avez aucune idée d’où aller manger, pas de panique, je vous ai mis quelques-unes de mes meilleures adresses que j’ai pu tester de nombreuses fois. Que vous soyez sur la Tayelet en bord de plage, ou bien dans de petites rues excentrées vous trouverez votre bonheur. En quête de découverte culinaire ou bien rester prudent, plusieurs restaurant propose des cartes composées de cuisine traditionnelle et européenne.

*Lumina by Meir Adoni, au sein du Carlton sur la marina. Le chef vous propose une carte alliant cuisine traditionnelle israélienne et européenne. Par ailleurs, les végétariens y trouveront leur bonheur. Ce restaurant qui offre une vue imprenable sur la mer, s’impose aussi grâce à sa décoration sobre et moderne. Le petit plus, la cuisine qui se trouve au milieu du restaurant et qui vous permet de voir les cuisiniers s’afférer en cuisine. De plus, le service est d’une efficacité et le personnel extrêmement professionnel et à l’écoute.

*Meatos, vous hésitez entre bonne viande et cuisine typique, ce restaurant ravira tous le monde. Steakhouse qui propose différentes viandes de qualités ainsi que des plats typiquement israéliens. Le petit plus de ce restaurant est qu’il est ouvert tard.

*Whiskey Bar & Museum, Bar/brasserie moderne niché dans d’anciennes caves. Cette décoration authentique et atypique fera le bonheur des amateurs d’architectures et de whisky. La carte est très variée et propose de bonnes viandes. Un petit conseil : le carpaccio !

*Ca Phe Hanoï, pas très local me direz-vous mais si vous êtes amateur de cuisine asiatique c’est un incontournable de Tel-Aviv. Idéalement situé en plein centre ville, c’est l’endroit idéal pour passer un moment agréable en famille ou amis. De plus, le service est au top avec un personnel très attentif ! Le petit plus de ce restaurant est qu’il possède un sous-sol où vous pourrez déguster de délicieux cocktails dans une ambiance très sympathique.

Game of Thrones – 5 bonnes raisons de commencer

Game of Thrones – 5 bonnes raisons de commencer

Plongez au cœur de Westeros et d’Essos, lieux principaux des intrigues relatant l’univers Game of Thrones.

Voici les 5 meilleures raisons pour vous lancer, afin de mieux saisir l’ampleur et les répercutions du Jeu des Trônes.

“Lorsque vous jouez au jeu des trônes, vous gagnez ou vous mourez. Il n’y a pas de juste milieu.” – Cersei Lannister

Brillez en société

Tout le monde en a parlé. Nombreux sont ceux qui se sont immergés dans la série phare, puisque son dernier épisode a rassemblé pas moins de 19,3 millions de téléspectateurs américains sur la chaîne HBO (diffuseur officiel), et ce sans compter les visionnages illégaux ainsi que ceux du monde entier (diffusé dans 186 pays). Être au courant des derniers faits du Jeu des Trônes vous permettra d’étoffer vos sujets de conversation déjà ô combien riches. L’engoument lié à ce phénomène animera vos soirées et suscitera l’intêrét des fans de la série, l’ouverture de débâts quant aux évènements apparaissant à l’écran étant de rigueur.

Vivez la passion Games of Thrones

Intriguante, renversante, intense, profonde, prenante… Pouvant être comparée à une drogue (non-nocive et 100% légale), cette série est riche d’une multitude d’arcs narratifs tous plus fournis les uns que les autres. Entre surprise, suspense, retrournements de situations et rebondissements, elle n’aura de cesse de vous subjuger tant par la complexité des énvènements que par la facilité à les intégrer. La concentration et la déduction sera de mise pour tenter de fabuler sur les théories les plus rocambolesques pour l’accession au Trône de Fer. Il sera d’autant plus attrayant de vous lancer dans les suppositions les plus folles aux côtés d’autres adeptes.

Découvrez des acteurs talentueux

Game of Thrones : Les acteurs majeurs récompensés aux Emmys, gage du talent de ce casting rafraîchissant.
Le casting de Game of Thrones aux Emmy Awards.

Le casting de Game of Thrones n’est pas consitué de stars en tant que tel. Ce sont des acteurs qui sont devenus stars grâce à Game of Thrones. Excepté Sean Bean (ex-Boromir dans Le Seigneur des Anneaux), tous se sont réellement révélés dans la série. Ce qui constitue un tremplin de taille dans la carrière des personnages principaux. À l’instar de Sophie Turner, alias Sansa Stark, qui jouera un rôle important dans le dernier X-Men. Également, la série a permis de rafler de nombreux prix. L’exemple prépondérant reste Peter Dinklage, a.k.a. Tyrion Lannister, récompensé par un Emmy Awards et un Golden Globe pour sa prestation dans la première saison.

Un renouveau sans précédent

Game of Thrones est une Heroic Fantaisy. Là où les autres HF se ressemblent, se plagient, s’essouflent, les ouvrages de George R.R. Martin regorgent d’oxigène et de ressources en tous genres. Frais, neuf, puissant, les éléments réalistes tiennent la première place devant les éléments fantastiques et c’est réellement ce qui confère au show cette dimention mature et aboutie. Pour des besoins d’adaptation, certains passages des livres ont été supprimés ou modifiés, alors que certains passages de la série sont également raboutés ou totalement inventés. Là encore, les réalisateurs ont su conférer à Game of Thrones cet aspect si réaliste que nous lui connaissons.

Des chiffres époustouflants pour Game of Thrones

  • 1 milliard de revenus : voici le chiffre d’affaires annuel de la série (selon le New York Times).
  • 85 millions d’exemplaires de la saga de George R.R. Martin vendus.
  • 15 millions de dollars par épisode en fin de série.
  • 2400 est le nombre moyen de bébés portants le nom d’un personnage.
  • Environ 185 000 morts au travers des 8 saisons.
  • 500 000 $ de cachet pour un personnage majeur par épisode à la fin.
  • 47 Emmy Awards avant la saison 8.
  • 73 épisodes au total.
  • 8 saisons.
  • 1 seule série -> Game of Thrones

Attention : addictif ! Voici le coffret contenant l’intégralité de la saga Game of Thrones.

Qui s’emparera du Trône de Fer ?